Attention ! Cet événement a déjà eu lieu !

Informations pratiques

  • Gratuit
  • Archive
  • A propos de Week-end du Doc

    Dans le cadre du Week-end du Doc PointCulture Namur vous invite à la projection de quatre documentaires .

    A la rencontre du cinéma documentaire: dans le cadre de la 5ème édition du Week-End du Doc nous vous proposons 4 projections.

    11h : « La terre abandonnée » de Laurent Gilles - 73’

    Dans la zone évacuée autour de la centrale nucléaire de Fukushima, 5 ans après la « catastrophe », quelques rares individus vivent encore sur cette terre brûlante de radiations. Nous les suivons dans leur quotidien. Un quotidien rythmé par les travaux de « décontamination » orchestrés par le gouvernement nippon. Ceux?ci semblent bien dérisoires face à l'étendue du séisme tant humain qu'écologique. L'existence apparemment déraisonnable mais paisible de ces irréductibles nous rappelle qu'un bout de terre est, en dernier recours, notre lien le plus sûr au monde.

    13h30 : « La langue rouge » de Violaine Villers – 69’
    Une exploration savante et ludique de l’œuvre et de la pensée du peintre WALTER SWENNEN

    15h : « Une vie contre l’oubli » de Kita Bauchet – 66’
    Pendant 40 ans, André Dartevelle, journaliste belge méconnu, aura construit une œuvre « en résistance ». En donnant inlassablement la parole aux opprimés, il aura mis en lumière les grands combats sociaux depuis la crise de 1974. Témoin des conflits du monde, attaché aux questions de société en Belgique, André Dartevelle a également entrepris un travail de remémoration, autour des deux guerres mondiales. Son engagement comme réalisateur fût total. Ce documentaire, où il témoigne avec ses compagnons de travail, Hughes Le Paige, Luc Dardenne, Michel Khleifi, Emmanuelle Dupuis, José Dubié, Wilbur Leguebe, est l’occasion de sortir ses films remarquables de l’oubli.

    16h30 : « Le parti du rêve du logement » par le groupe Alarm – 65’
    Ayant quitté leur ville natale en Belgique ou leur pays d'origine, des personnages traversent Bruxelles à la recherche d'un logement. Ils rencontrent refus, humiliations et escroqueries... De cette injustice vécue, naît l'idée de prendre la démocratie au sérieux en créant leur parti politique pour défendre le droit au logement pour tous. Ils sont loin de soupçonner le succès que le parti va connaître...

    Commentaires

    Cliquez pour evaluer
    Encore 0 caractères avant d'envoyer
    En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
    Auteur : ()
    Deconnectez-vous pour changer de profile
    Afficher plus de commentaires

    Autres événements : Activités diverses

    Autres événements : Namur

    Recommandations