Informations pratiques

  • Gratuit
  • A propos de Shadi Fathi et Bijan Chemirani

    À l’occasion de la Journée Internationale des Migrants du 18 décembre, l’asbl Siréas, en collaboration avec Le Senghor, met le focus sur un pays, qu’il soit d’exil ou d’accueil. Pour sa 10ème édition, le festival Let’s Art fait halte en Iran, quarante ans après la révolution islamique qui a changé le visage de ce géant oriental.
    Les cultures musicales prennent parfois un éclat inconnu loin de leur source nourricière. La rencontre à Marseille en 2016 entre Shadi Fathi et Bijan Chemirani relève de ce genre d’étincelle précieuse, d’une mise en dialogue fertile sur les cimes de la musique persane. Née à Téhéran, Sha­di Fathi s’est formée auprès d’Ostad Dariush Talaï, grand maître de la musique savante persane, avant de s’impo­ser en soliste d’exception par sa virtuosité au setâr et au shourangiz, des instruments traditionnels à cordes. Bijan Chemirani est une référence du zarb, une percussion an­cestrale iranienne, aux côtés de son père mais aussi au fil de multiples projets depuis la France.

    Gratuit sur réservation.

    Thématique(s) associée(s)

    Commentaires

    Cliquez pour evaluer
    Encore 0 caractères avant d'envoyer
    En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
    Auteur : ()
    Deconnectez-vous pour changer de profile
    Afficher plus de commentaires

    Les concerts gratuits du moment

    Autres événements : Espace Senghor (Centre Culturel d'Etterbeek)

    Autres événements : Concert

    Autres événements : Etterbeek

    Recommandations