Informations pratiques

A propos de Wakatt

Pour Serge Aimé Coulibaly, chorégraphe burkinabé installé à Bruxelles, la danse est un engagement social. À travers un langage puissant et universel, il questionne le monde et partage sa réflexion avec un public international. Si son inspiration prend ses racines en Afrique, ses influences sont multiples. Aussi, chaque période de création se déploie aussi bien sur le continent africain qu’en Europe. Contemporaine, ancrée dans l’émotion, la danse de Serge Aimé Coulibaly est porteuse d’espoir. C’est sous ce prisme qu’il aborde des thèmes complexes en y insufflant une énergie positive. Après avoir enquêté sur un soulèvement populaire (Nuit Blanche à Ouagadougou), après avoir exploré ce que l'engagement pour un monde meilleur exige de l'individu (Kalakuta Republik), après avoir scruté nos regards dédaigneux sur l'histoire des peuples migrateurs à travers quelques mythes d'origine ouest-africaine (Kirina), WAKATT questionne le temps présent et la « peur de l’autre » qui y règne. Dans ce projet, Serge Aimé Coulibaly se penche sur la nature de l'homme, son« instinct naturel ». Sommes-nous violents par défaut ? Rejetons-nous spontanément ceux que nous ne connaissons pas ? Ou s’agit-il de manipulations de masse qu’il est possible de contrecarrer ? À l’heure où les murs se dressent entre les peuples, où les nationalismes se gorgent du rejet de l’autre, Wakatt incite à la résistance et à l’ouverture vers un avenir commun et généreux.

Commentaires

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant d'envoyer
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile
Afficher plus de commentaires

Autres événements : Théâtre National

Autres événements : Théatre / Spectacle

Autres événements : Bruxelles