Madelon Hooykaas – Labyrinth of Lines

Expo » Divers

Attention ! Cet événement a déjà eu lieu !

Informations pratiques

  • Gratuit
  • Archive
  • A propos de Madelon Hooykaas – Labyrinth of Lines

    Le M HKA réserve le cinquième étage à des interventions surprenantes et à des présentations pop-up intimes. INBOX est un lieu qui inspire et qui surprend, et nous permet de jeter un coup d’œil dans l’univers de penseurs et d’acteurs enthousiastes. Avec INBOX, le M HKA crée un espace pour un certain nombre de questions qui sont souvent posées au musée.

    Pendant les périodes entre les différents événements, nous y montrons une sélection d’œuvres de notre collection, en prêtant une attention particulière à l’art vidéo.

    Cette page est encore en construction. Veuillez revenir prochainement pour la liste complète.

    LABYRINTH OF LINES (1978)

    Un environnement vidéo de Stansfield/Hooykaas

    2 cassettes vidéo/ 12 moniteurs en une installation vidéo en circuit fermé, 14 photographies noir et blanc imprimées sur toile, un tonneau à eau, un miroir, des feuilles et un fil à plomb.
    Son : Delia Derbyshire
    Donation : Fondation Stansfield/Hooykaas,
    Collection : M HKA

    En 1978, Flor Bex, alors directeur de l’Internationaal Cultureel Centrum (ICC) à Anvers, a invité les pionnières européennes de la vidéo Elsa Stansfield (1945-2004) et Madelon Hooykaas (1942) à créer un nouvel environnement vidéo pour les écuries de l’ancien Palais Royal sur le Meir où l’ICC avait élu domicile.

    Les prises de vues en vidéo pour cette œuvre photographique et audiovisuelle ont été réalisées le long de l’Escaut, durant un séjour du duo d’artistes à Anvers, et ensuite travaillées dans leur atelier à Amsterdam.

    Le contenu des installations que Stansfield/Hooykaas ont produites au cours de leur longue collaboration (1972-2004) était souvent déterminé par l’environnement dans lequel les œuvres allaient être exposées. Dans Labyrinth of Lines, la nature s’insinue sous la forme de feuilles d’automne qui s’enroulent lentement, tout comme les photos de vidéos imprimées sur toiles qui sont disséminées dans l’espace. Le labyrinthe lui-même est dessiné sur le sol, à l’aide d’un fil à plomb. Par le biais d’une caméra vidéo qui filme en direct, le visiteur est invité à faire partie de l’ensemble.

    En sa qualité d’installation appartenant à l’œuvre de Stansfield/Hooykaas, cette pièce revêt une importance historique, aussi bien par son appartenance à l’œuvre de Stansfield/Hooykaas, que par l’utilisation de moniteurs de différentes dimensions et sortes. Lorsque l’installation fut montée pour la première fois, la diversité de la technologie utilisée était unique. Aujourd’hui, trente-neuf ans plus tard, le défi de la réinstallation de cette œuvre consiste à réutiliser la technologie vidéo de l’époque.

    La réinstallation de cet environnement vidéo est réalisée en partenariat avec Madelon Hooykaas.

    Durant le vernissage, le 19.10.2017, Bart Rutten, directeur du Centraal Museum d’Utrecht, s’entretiendra avec l’artiste Madelon Hooykaas (19:00).

    Ensuite, Madelon Hooykaas exécutera la performance GRID au M HKAFE (19:45). Les éléments matériels restants de la performance – un dessin mural au fusain et la vidéo – seront visibles au M HKAFE durant l’exposition.

    Dans le livre REVEALING THE INVISIBLE, THE ART OF STANSFIELD/HOOYKAAS FROM DIFFERENT PERSPECTIVES, onze auteurs internationaux décrivent les œuvres de ces pionnières internationales de la vidéo.

    Le livre est en vente à la librairie du M HKA.

    Thématique(s) associée(s)

    Commentaires

    Cliquez pour evaluer
    Encore 0 caractères avant d'envoyer
    En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
    Auteur : ()
    Deconnectez-vous pour changer de profile
    Afficher plus de commentaires

    Les expos gratuites les plus intéressantes

    Autres événements : Expo

    Autres événements : Anvers

    Recommandations