Gaïa Obscura Exhibition - Laura Aubrée et Florence D'elle

Expo » Photographies

Attention ! Cet événement a déjà eu lieu !

Informations pratiques

  • Gratuit
  • Archive
  • A propos de Gaïa Obscura Exhibition - Laura Aubrée et Florence D'elle

    Cet hiver, la Galerie Baxton a l'immense bonheur de vous présenter le travail de deux photographes exceptionnelles.
    Fortes de leur technique photographique ancienne, le collodion humide à la chambre technique, Florence D'elle et Laura Aubrée s'emparent de l'espace Baxton pour y insuffler leur poésie intemporelle.
    Gaïa Obscura est une exposition étrangère au temps qui passe, elle reconnecte l'humain à la Nature par un retour aux origines qui s'avère ressourçant, c'est à découvrir absolument !

    > 06/11/2020 19:00

    @ Baxton Gallery
    > 06/11/2020 - 11/01/2021
    > Mon-Sun //1pm-7pm

    Qui sont-elles ?

    FLORENCE D'ELLE - " Un Conte"
    Née en 1971 en Belgique où elle vit en famille et travaille, Florence D’elle débute la photographie par hasard il y a un peu plus de dix ans, en photographiant deux amies. S’en suit une exploration numérique très poétique.
    En 2015, sa vie bascule suite au décès de son compagnon et tout son langage photographique s’en trouve bouleversé.
    Elle se tourne vers l’argentique et uniquement les techniques historiques (collodion, charbon, bromoil et lith) : la technique de la lenteur devient le support d’une nouvelle écriture photographique. Il en naîtra sa série très personnelle «Resili’O» très récompensée, néanmoins la plus rugueuse qu’elle ait réalisé.
    Dans sa nouvelle série «Un conte» , qu’elle présente pour la première fois à la galerie Baxton, Florence D’elle écrit son conte, son histoire, comme suspendu dans le temps, mêlant des sentiments oniriques et chaotiques. Une série fascinante dont on ressort troublés.




    LAURA AUBRÉE - " Regnum Naturae"
    Il y a trente-six mille ans les Hommes peignaient des bisons, des lions et des chevaux sauvages sur les murs de leurs grottes. Ils les craignaient et la nature dominait. De nos jours, la logique est renversée et le monde sauvage est entre les mains de l’Homme. Roi terrestre, il s’est emparé de la nature et tente de la plier à sa volonté.
    Dans ce projet, Laura Aubrée se libère des contraintes de notre temps pour créer un espace singulier où la nature reprend ses marques face à l’Homme. Regnum Naturæ résonne comme une réponse à chaque intervention humaine destructrice et tombe comme un châtiment divin. Son travail tend à s’échapper de la réalité et tire son inspiration des différents mythes des Métamorphoses d’Ovide tels que celui de Deucalion et Pyrrha dans lequel l’humanité est punie de sa perversité.
    À travers l’usage du collodion humide, elle explore la durabilité et l’éphémère, la lumière et l’obscurité, le réel et l’irréel. La dualité de la photographie est au coeur du travail: un univers surréaliste dans un objet matériel.

    Thématique(s) associée(s)

    Commentaires

    Cliquez pour evaluer
    Encore 0 caractères avant d'envoyer
    En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
    Auteur : ()
    Deconnectez-vous pour changer de profile
    Afficher plus de commentaires

    Les expos gratuites les plus intéressantes

    Autres événements : Expo

    Autres événements : Bruxelles

    Recommandations