L’Homme rare

Salon / Foire

Attention ! Cet événement a déjà eu lieu !

Informations pratiques

  • Archive
  • A propos de L’Homme rare

    Déhanchements tantôt vifs, tantôt sinueux, ondulations et mouvements souples de reins, des cinq danseurs mis en scène par la chorégraphe franco-ivoirienne Nadia Beugré, on ne verra pas le visage. La chorégraphie qui les relie et qu’ils exécutent uniquement de dos, se nourrit de techniques et de styles de danses utilisant principalement le bassin. De par leur usage insistant des fessiers, ces pratiques se voient qualifiées de plus féminines et mettent à l’épreuve voire ébrèchent une masculinité durement construite et assimilée. Des caractéristiques que Nadia Beugré retrouve par exemple dans le funk carioca, interprété ou pastiché par des hommes à la masculinité affirmée, et donnant naissance à de nouveaux courants. Partant d’un jeu brouillant nos perceptions du genre en inversant les attributs masculins / féminins, la chorégraphe place le public dans une situation de voyeurisme qu’elle associe au fruit de ses recherches sur l’appréhension du corps, notamment noir et masculin, dans l’Histoire et aujourd’hui. En référence à une série de photos de marchés aux esclaves en Côte d’Ivoire que l’artiste a consultée, L’Homme rare devient aussi une réflexion sur le regard marchand porté par les Européen·nes sur les corps noirs, et sa persistance de nos jours.

    Commentaires

    Cliquez pour evaluer
    Encore 0 caractères avant d'envoyer
    En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
    Auteur : ()
    Deconnectez-vous pour changer de profile
    Afficher plus de commentaires

    Autres événements : Théâtre National

    Autres événements : Salon / Foire

    Autres événements : Bruxelles

    Recommandations