Le Filet - Fatima-Zohra Ait El Maâti

Expo

Attention ! Cet événement a déjà eu lieu !

Informations pratiques

  • Archive
  • A propos de Le Filet - Fatima-Zohra Ait El Maâti

    Le Filet est une installation audiovisuelle immersive qui permet de se plonger dans les préoccupations, les craintes et l’anxiété d’une mère attendant une réponse de son fils qui a été arrêté. L’expérience vise à mieux faire comprendre l’impact de la brutalité policière sur des familles et des communautés entières, en outre elles-mêmes des victimes. Dans les portraits de femmes que brosse Fatima-Zohra Ait El Maâti – plus précisément de mères qu’elle dépeint comme des dommages collatéraux de la violence étatique qu’endurent leurs frères, pères, maris et fils –, on comprend que les femmes sont, elles aussi, et depuis longtemps les porteuses de ce fardeau. « Ce sont des poissons, nous ne faisons que lancer le filet, quitte à ce qu’il y ait un dommage collatéral » : ce sont les mots d’un chef de la police belge que l’artiste a entendus de ses propres oreilles en janvier 2021. À travers le travail du Collectif des Madrés et les voix de la mère et de la tante de l’artiste, le filet sera visualisé. • Fatima-Zohra Ait El Maâti est une jeune documentariste qui combine audace et discernement dans son travail quotidien. Elle est actuellement étudiante, mais travaille déjà depuis un certain temps, notamment en tant qu’initiatrice du collectif féministe Imazi.Reine, basé à Bruxelles, animé par un fort désir d’autodétermination et de mémoire de mouvements de défense des droits des femmes indigènes. Fortement influencée par ses racines amazighes et par l’importance qu’elle accorde à la puissance matriarcale de ses ancêtres, Ait El Maâti se focalise sur l’indigénéité. Féministe passionnée, elle aborde des thèmes aussi complexes que la religion, la sexualité, l’immigration et la décolonisation. Elle considère le travail communautaire comme une solution au bien-être collectif. Et puisque l’inclusion est dénuée de sens, elle est radicalement inclusive. Cette installation de trois jours s’achève par deux conversations le dimanche 11/07 : à 15h00 Latifa Elmcabeni est active dans la société civile bruxelloise depuis 2019, autour des violences policières et de l’(in)justice carcérale à Saint-Gilles et au-delà. À travers ses interpellations politiques avec Le Collectif Des Madrés et son travail aux côtés de mères et de jeunes dans tout Bruxelles, elle a prouvé son sens aigu de la résilience et de la place centrale qu’occupent les mères dans le processus de guérison de leurs enfants. Au cours de cette conférence, elle abordera l’importance de la prise de conscience des questions de santé mentale dans les communautés racialisées et l’impact de la violence d’État sur les ménages et les sphères les plus intimes des personnes racisées. à 17h00 À l’heure où certains parlent de réforme de la police, où d’autres abordent sa démocratisation et d’autres encore évoquent son abolition, quelles solutions existent et lesquelles sont envisageables ? Dans quelle mesure les forces de police sont-elles transparentes et de quel pouvoir disposent les citoyen·ne·s quand iels demandent justice ? Au cours de cette conférence, Police Watch, l’observatoire des brutalités policières de la Ligue des Droits de l’Homme, abordera ces questions ainsi que l’augmentation de la violence au cours de cette année de pandémie.

    Photos de Le Filet - Fatima-Zohra Ait El Maâti

    Commentaires

    Cliquez pour evaluer
    Encore 0 caractères avant d'envoyer
    En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
    Auteur : ()
    Deconnectez-vous pour changer de profile
    Afficher plus de commentaires

    Autres événements : Kaaitheater

    Autres événements : Expo

    Autres événements : Bruxelles

    Recommandations